Rendez-vous parlementaires de la sécurité numérique : la bataille de la donnée

Florian Bachelier a participé ce jeudi 30 novembre à Rennes à une table ronde organisée dans le cadre des rendez-vous parlementaires de la sécurité numérique.

Un enjeu de souveraineté

La récente révélation du piratage de 57 millions de comptes client Uber démontre bien la fragilité de nos systèmes et l’importance d’y apporter une réponse forte de sécurisation. Le secrétaire d’Etat au numérique, Mounir Mahjoubi, que j’ai interrogé sur cette question, a d’ailleurs reconnu l’importance d’aller plus loin encore pour s’emparer des sujets montants, l’IoT notamment.

Cet enjeu, loin de ne concerner les seuls technophiles, doit se considérer de manière globale. A ce titre, Florian Bachelier a tenu à rappeler une nouvelle fois lors de cette table ronde que « la bataille de la donnée n’est nulle autre qu’une bataille pour la souveraineté de la France dans le siècle qui commence et, notre réponse ne peut se concevoir en dehors du cadre européen. Hier, nous avons perdu la bataille de l’Internet, aujourd’hui, nous devons gagner celle de la donnée ».

Le rôle fondamental des Parlementaires

Les Parlementaires ont un rôle particulièrement actif à jouer sur ce sujet fondamental. Plusieurs missions d’information se constituent, sur la cyberdéfense et sur la numérisation des forces armées. « Celles-ci seront l’occasion de faire un état des lieux avec tous les acteurs concernés, de bâtir et formuler des recommandations opérationnelles, mais également de sensibiliser les membres de deux chambres à ces questions. Mais, au-delà de ces travaux de longue haleine, nous allons pouvoir confirmer nos engagements en faveur de la cyberdéfense à l’occasion de la Loi de Programmation Militaire du printemps prochain. », a précisé le député de la 8e circonscription d’Ille-et-Vilaine.

Par ailleurs, il est également à noter qu’un groupe d’étude Sécurité et Souveraineté numériques devrait prochainement voir le jour, sous la co-présidence de Laure de la Raudière et Florian Bacheiler.