Groupe La Poste: la transformation numérique d’un géant des échanges

Tout juste nommé à la Commission Supérieure du Numérique et des Postes (CSNP), Florian Bachelier a reçu, vendredi 8 décembre, à sa permanence la déléguée régionale Bretagne de La Poste, Anne Nicolas. Après une analyse cartographique des enjeux rennais, il s’est ensuite rendu à la rencontre des acteurs du Groupe La Poste pendant plus de quatre heures au sein d’un bureau de poste, d’un relais de poste urbain et de la plateforme colis de Rennes – Le Rheu. Autant de rencontres qui marquent la transformation d’un grand groupe dans le respect des collaborateurs qui le font vivre.

La Poste : une entreprise qui bouge avec la confiance comme moteur

Anne Nicolas, Déléguée régionale, a présenté les installations du territoire et les enjeux du groupe, dans une phase de profonde transformation. En quelques années, le groupe La Poste est devenu un acteur majeur de la modernisation de l’action publique, il propose de nouveaux services publics : dématérialisation des démarches administrative, accès au numérique, silver économie et plus récemment passage du code de la route.
Au- delà de ses métiers traditionnels Courrier, Colis, Réseau et Banque Postale, Florian Bachelier a tenu à saluer « la capacité de ce grand groupe à s’adapter aux défis actuels. La confiance des facteurs au contact de citoyens sont un formidable capital qu’il faut désormais développer avec de nouveaux services d’intermédiation numérique, comme Veiller sur mes parents qui m’a été présenté ». Une traduction très visible de cette transformation se retrouve dans la grande diversité des formats de points de contact. A Rennes, le député a ainsi visité un bureau de poste ainsi qu’un relais de poste urbain (chez un commerçant). Les formats d’accueil, d’offre de services et d’amplitude horaire s’adaptent selon les demandes des lieux de vie, tout en se positionnant harmonieusement avec les offres numériques du groupe La Poste.

La qualité client et le service aux citoyens au cœur d’un grand outil industriel

L’impressionnante visite de la plateforme colis de Rennes – Le Rheu a permis à Florian Bachelier de rencontrer les nombreux salariés en charge de la gestion des plus de 220 000 colis qui arrivent chaque jour.
La Poste emploie plus de 3 000 salariés en Bretagne. Cette force permet au groupe d’être au plus près des citoyens et de leur fournir une qualité de service connue et reconnue.

Le député a particulièrement apprécié la place accordée aux collaborateurs dans un environnement si industriel : « Si personne ne s’imagine un tel outil logistique quand il reçoit son colis, chacun peut se rassurer sur les efforts de l’entreprise publique pour les conditions de travail et l’attention portée à la sécurité sur le site et à la réduction des troubles musculo-squelettiques».

Permettre à chaque salarié d’évoluer : mobilité professionnelle et dialogue sociale en pointe

Pour atteindre ce niveau de service, une attention particulière est portée à la formation professionnelle et sur la possibilité pour chaque salarié d’évoluer au sein même de l’organisation : Chronopost, Médiapost, La Banque Postale, Bretagne Routage, … « La pratique de La Poste en matière de formation professionnelle tout au long de la vie est un exemple dont nous devons nous inspirer. Les salariés que j’ai pu rencontrer se sentent bien dans leur travail et, surtout, ne craignent pas l’innovation car ils savent que leur entreprise leur permettra d’y faire face, par la formation. Et grâce à cela, ils accéderont d’ailleurs à de nouvelles opportunités professionnelles » a conclu le député de la 8e circonscription d’Ille-et-Vilaine.

Les visites se sont concluent par un plateau repas avec les cadres opérationnels, de quoi pour le député, répondre aux sollicitations sur les opportunité d’emploi sur la métropole. Anne NICOLAS l’a invité à revenir dès qu’il le souhaitait sur d’autres installations de La Poste en Bretagne.

Cette rencontre constituait une première étape pour Florian Bachelier qui s’entretiendra lundi 11 décembre à l’Assemblée Nationale avec Philippe WAHL, PDG du groupe La Poste.