Mordelles : une ville qui met l’accent sur l’innovation et la proximité

Durant près de quatre heures, Florian Bachelier a visité, en compagnie de Thierry Le Bihan, Maire de Mordelles et d’une partie de l’équipe municipale, certaines installations de cette commune de 7000 habitants située au Sud Ouest de la circonscription. Au programme : la vie démocratique, la commande publique et la vie économique.

Rendre la vie démocratique plus transparente

Sans aucun doute, l’un des principaux atouts de l’action municipale de Mordelles réside dans sa proximité avec les acteurs locaux.

Ce constat s’est matérialisé lors de la première étape de la visite qui s’est faite dans la salle du conseil municipal. Depuis 2015, à l’issue d’une expérimentation menée dans le cadre du dispositif « Rennes St Malo Lab » mis en place par Rennes Métropole, le conseil municipal de Mordelles est enregistré et retransmis en direct sur Internet par la société locale ASTYDEME. Le dispositif est également utilisé pour la retransmission des vœux du maire à la population.

« Cette initiative est remarquable car elle permet d’apporter de la transparence, qui contribue à renouer le lien de confiance avec les citoyens. Il est rare de voir une commune de cette taille se doter d’outils permettant une retransmission en direct et en replay. » a salué Florian Bachelier à l’issue de la présentation qui lui a été faite.

Faciliter le développement de l’économie locale

Comme Florian Bachelier l’a souvent rappelé durant sa campagne, les communes sont des acteurs essentiels du développement économique de l’économie locale. La ville de Mordelles l’a notamment illustré par la création d’une aire de jeux construite par l’entreprise locale de Mordelles Arbor’Ethique, qui a remporté l’appel d’offre en mars dernier.

Autre exemple, en août 2017, un nouveau commerce a ouvert place des Muletiers : le Comptoir des halles. Cette épicerie-traiteur offre un service de restauration qui met en valeur les produits locaux et contribue au dynamisme des emplois et de l’activité agricole de la région. Les deux gérantes Katell Lefeuvre et Catherine Pinna ont peaufiné leur projet pendant près deux ans et ont reçu un label « Économie sociale et solidaire ». De son côté, la commune de Mordelles a, dès l’origine, encouragé le projet et favorisé la mise en réseau des deux entrepreneuses notamment pour faciliter la recherche de financements.

Le député de la 8e circonscription d’Ille-et-Vilaine a indiqué à la suite de sa visite que « Thierry Le Bihan et son équipe exploitent la commande publique comme un levier pour dynamiser l’économie locale. Il s’agit là d’un exemple dont de nombreuses communes, petites et grandes, devraient s’inspirer ».