Exercice militaire interarmées DEFNET : faire face à la menace cyber

Florian Bachelier a assisté le vendredi 16 mars depuis les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan à la 5e édition de l’exercice DEFNET conduite sous l’autorité du comcyber.

Faire face à de nouveaux types de menace

Reçu par le lieutenant-colonel Le Bihan, directeur de l’exercice DEFNET, le lieutenant-colonel Dapsence, chef du Centre des réserves et de a préparation opérationnelle de Cyberdéfense (CRPOC) et le colonel Le Cour Grandmaison, Florian Bachelier a pu échanger avec eux sur les nouveaux enjeux liés à la cyberguerre : « La guerre a changé, les nouvelles menaces impliquent de nouvelles stratégies ».

 

L’intelligence artificielle fait partie des nouveaux outils à développer. « Le Président de la République place le soutien à la recherche en IA parmi les priorités du quinquennat. En matière de cyberdéfense, elle nous offre aujourd’hui une myriade de nouveaux outils. Ils nous seront indispensables pour remporter avec nos partenaires européens la bataille de la sécurité et de la souveraineté numériques. ».

Un gouvernement pleinement mobilisé

Au cours de sa visite, Florian Bachelier a tenu a réitéré la détermination du gouvernement à fournir les moyens nécessaires aux forces armées pour faire face aux nouveaux défis.

« Le gouvernement a décidé d’augmenter nos capacités opérationnelles dans le domaine cyber ».

Ainsi, dans le cadre de la Loi de programmation militaire 2019-2025 telle que Florian Bachelier la défend avec la majorité, et notamment François André, 1,6Md€ seront investis chaque année pour répondre à la menace cybernétique. 1000 postes seront créés d’ici 2025 pour renforcer notre protection et nos capacités.

Preuve supplémentaire que le cyber est un immense réservoir d’emplois : d’ici 2021, 3 millions d’emplois cyber supplémentaires seront créés en Europe.