Un investissement historique dans le dossier du CHU Pontchaillou de Rennes

Florian Bachelier et Mustapha Laabid, députés d’Ille et Vilaine de la majorité présidentielle, se félicitent d’avoir été entendus par Madame Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et son équipe dans le dossier du CHU de Rennes.

L’Etat aura à se prononcer dans les prochaines semaines sur cet investissement historique, de plusieurs centaines de millions d’euros.

Les députés de la majorité présidentielle et la Ministre ont pu travailler depuis des mois, ensemble, sur ce projet très structurant pour l’offre médicale au niveau de l’agglomération rennaise mais aussi à l’échelle régionale et inter-régionale compte tenu du rôle de recours de cet établissement, en marquant des points de vigilance sur :

  • la nécessité d’une maîtrise budgétaire sans faille,
  • la nécessité de trouver des solutions s’agissant de l’accès au Centre hospitalier (problématique de la rocade ouest thrombosée),
  • la nécessité de maintenir une offre de santé de proximité et de qualité pour la population du sud de la ville sous forme de maisons de santé pluridisciplinaires,
  • la nécessité d’une coopération claire et ambitieuse avec tous les acteurs de la santé, notamment avec les partenaires privés,
  • la nécessité, à l’avenir, d’une bien meilleure coordination et écoute de l’ensemble des acteurs dans les prises de décision, que ce soit des acteurs publics, politiques mais aussi et surtout des habitants,
  • la nécessité d’appréhender cet investissement capital pour l’ensemble de la région en mettant l’accent sur le parcours de soin des bretons dans le cadre du plan « ma santé 2022 »,
  • la préservation des emplois et de la sécurité sanitaire du sud de Rennes, l’intérêt commun étant d’attirer et de former les meilleurs chercheurs et les meilleurs personnels soignants.

Sur l’ensemble de ces points, les députés Mustapha Laabid et Florian Bachelier se félicitent de l’écoute exemplaire de la ministre Agnès Buzyn et de l’ensemble du Gouvernement.