Contrat de Sécurité Intégrée – Courrier aux habitants

Contrat de Sécurité Intégrée – Courrier aux habitants

Chère Madame, Cher Monsieur,

Le 1er octobre dernier, le Premier ministre, le ministre de l’Intérieur, le ministre de l’Éducation nationale et la ministre de la Ville sont venus dans notre circonscription.

L’occasion pour les membres du Gouvernement de constater sur le terrain ce que les habitants de Rennes Centre, de Rennes Cleunay et de Saint-Jacques-de-la-Lande me disent depuis trop longtemps : un niveau de violence qui a fortement progressé et qui rend parfois impossibles nos quotidiens.

Face à cette situation, l’Etat agit comme jamais. Les effectifs de la Police nationale ont en 4 ans augmenté de 90 fonctionnaires là où ils étaient en baisse continue depuis des années. 72 magistrats supplémentaires leur prêtent main forte. Et parce que le respect s’apprend dès le plus jeune âge, je n’oublie pas les 204 instituteurs supplémentaires qui enseignent les valeurs républicaines à nos enfants en Ille-et-Vilaine.

Mais ce que vous me dites lorsque nous échangeons, c’est que ces efforts, s’ils permettent d’améliorer la situation, ne sont pas suffisants. J’ai donc saisi directement, en début d’année, le Premier ministre, le Garde des Sceaux, le ministre de l’Intérieur et le ministre de l’Éducation nationale pour frapper plus fort, plus vite.

Je suis heureux de vous annoncer aujourd’hui que nous avons été entendus. Le 1er octobre, l’Etat a signé avec les municipalités de Rennes et de Saint-Jacques-de-la Lande un Contrat de Sécurité Intégrée. Vous le retrouverez sur notre site internet.

Très concrètement, en contrepartie de l’engagement trop longtemps attendu d’embaucher 40 policiers municipaux et d’étendre le réseau de vidéoprotection, 40 policiers nationaux supplémentaires arriveront dans nos quartiers dès les prochaines semaines. Plus de bleu sur le terrain : ces 40 fonctionnaires viendront prêter main forte à leurs collègues mais aussi aux agents des ministères de l’Education nationale, de la Justice, à l’ensemble des engagés qui, élus, associations, bailleurs sociaux, transports publics s’engagent pour la paix civile.

C’est là une excellente nouvelle pour vous, pour nous. Il était urgent de sortir du déni et de la naïveté en la matière. Une étape extrêmement importante pour restaurer dans le temps l’autorité républicaine et pour concrètement reprendre le contrôle de nos quartiers gangrénés par les trafics de stupéfiants et les bandes violentes. Un pas décisif pour garantir la sécurité, ce droit fondamental à la « vie tranquille » évoqué par le Président de la République.

Vous pouvez compter sur moi pour vérifier que les engagements pris de part et d’autre seront tenus. Pour continuer à me battre, au Parlement et auprès des plus hautes autorités de l’Etat, dans votre intérêt et dans celui de l’ensemble des habitants de notre circonscription.

 

Nous restons, avec mon équipe, à votre entière disposition et à votre service.

Je vous prie de croire, Chère Madame, Cher Monsieur, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Florian Bachelier

 

contrat_de_securite_integree_etat_rennes_saint_jacques_de_la_lande