Présidentielle. 40 élus de Rennes métropole appellent à la candidature d’Emmanuel Macron – Ouest-France

Présidentielle. 40 élus de Rennes métropole appellent à la candidature d’Emmanuel Macron – Ouest-France

Quarante élus de la Métropole rennaise appellent, dans un communiqué, à la candidature du président sortant Emmanuel Macron. Une initiative portée par Florian Bachelier, député LREM de la 8e circonscription d’Ille-et-Vilaine.

Florian Bachelier, député LREM de la huitième circonscription d’Ille-et-Vilaine également Premier questeur de l’Assemblée nationale, a rendu publique une liste de quarante élus de la huitième circonscription qui se mobilisent pour la candidature d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle des 10 et 24 avril prochain.

Dans un communiqué, le député Florian Bachelier, pas encore candidat aux élections législatives, le maire de Mordelles, Thierry Le Bihan, et 38 élus municipaux de Rennes, Saint-Jacques-de-la-Lande, Le Rheu, Vezin-le-Coquet, Mordelles et L’Hermitage, issus de la gauche républicaine, de la sociale démocratie, de l’écologie, du centre droit et de la société civile déclarent « soutenir la candidature de Monsieur Emmanuel Macron à l’élection présidentielle ».

 

Voici la liste :

  • Les élus de Rennes : Carole Gandon, Laureline Duplessis d’Argentré, Antoine Cressard, Jean-Émile Gombert, Sandrine Caroff-Urfer, Nicolas Boucher, Zahara Id Ahmed et Loïck Le Brun.
  • À Saint-Jacques-de-la-Lande, Laure Pourret, Naouirou Abdou et Messan Gbadoe.
  • À Mordelles : Thierry Le Bihan, Valérie Leboeuf, Olivier Bonnet, Ingrid Cormenier, Christian Blivet, Chrystèle Clément, Hervé Pralong, Gwenaëlle Marion, Xavier Pelichet, Jean-Pierre Martin, Estelle Bois, Robert Atik, Jacqueline Rafflin, Christelle Rose-Aubrée, Brigitte Chevereau, Jérôme Ralu, Noëla Boki-Sogue, Roselle Guillotel, Brigitte Legrand, Valérie Hervé et Sabrine Lemoine.
  • Au Rheu : Alain L’Hostis, Hervé Gérard, Fabienne Guillanton-Cujard.
  • À Vézin-Le-Coquet : Madeleine Lecrosnier.
  • À L’Hermitage : Renaud Berthou, Annick Bidaux et Christophe Kergastel.

Article Ouest-France