Presse

LE FIGARO | Florian Bachelier pour une « consultation référendaire » après le grand débat

Le député LaREM Florian Bachelier s’est prononcé aujourd’hui en faveur d’une « consultation référendaire sur plusieurs thèmes » à l’issue du grand débat, qui guiderait l’exécutif sans le « lier ».

« Je suis plutôt séduit par l’idée de la consultation référendaire sur plusieurs thèmes, sur les différents chapitres qui se dégageront du grand débat national », a déclaré Florian Bachelier, premier questeur de l’Assemblée et proche de son président Richard Ferrand, devant l’Association des journalistes parlementaires. Il existe selon lui « la possibilité d’organiser non pas des référendums classiques mais des consultations référendaires, où le président de la République n’est pas, à la fin des fins, lié ».

Même si ce type de consultation n’est pas prévu par la Constitution, Florian Bachelier a dit s’inspirer d’une « ouverture de Nicolas Sarkozy » dans le passé. Il a rencontré fin 2018 l’ancien président LR. « Rien n’est tranché aujourd’hui », a souligné l’élu d’Ille-et-Vilaine, alors que les idées foisonnent sur l’issue à donner au grand débat.

Selon un autre député interrogé par l’AFP, si les Français donnaient leur avis à titre indicatif, par exemple sur la réduction du nombre de parlementaires, la dose de proportionnelle ou le non-cumul des mandats dans le temps, cela guiderait ensuite les assemblées dans le cadre de la réforme des institutions. Pour certaines mesures, il faut en effet changer la Constitution, ce qui nécessite un vote conforme de l’Assemblée et du Sénat.

🗞L’article à est retrouver 👉ici

Le Figaro avec AFP